Souffrez-vous d'un trouble neurologique?

Lorsque votre cerveau ou votre système nerveux ne fonctionnent pas bien, cela peut avoir des effets néfastes sur la façon dont vous vous sentez, bougez et pensez. Il peut également y avoir un impact négatif sur vos relations avec les autres. Depuis plus de 20 ans, nous utilisons des techniques de neurologie fonctionnelle pour aider les gens à surmonter les symptômes liés aux commotions cérébrales, aux étourdissements, au TDAH et bien plus encore.

Sur cette page...

  • L’approche de la neurologie fonctionnelle
  • Fonctionnement des différentes parties de votre système nerveux
  • Liste des troubles neurologiques que nous voyons
  • Comment nous joindre pour une consultation en neurologie fonctionnelle
  • Lectures complémentaires sur la neurologie fonctionnelle

C’est déjà une expérience frustrante de vivre avec une condition neurologique, sans parler de savoir vers qui se tourner pour obtenir de l’aide. Nous proposons une approche unique et personnalisée pour identifier la source de vos symptômes et comment vous aider à mieux fonctionner. Les médecins et praticiens alternatifs du Québec orientent leurs patients vers notre clinique.

L'approche de la neurologie fonctionnelle

La neurologie fonctionnelle est basée sur la neuroplasticité, la capacité de votre système nerveux à se changer. Après avoir identifié les circuits défectueux pouvant être à l’origine de vos symptômes, un plan de traitement est mis en place pour améliorer progressivement le fonctionnement de votre système nerveux. Cela peut inclure des exercices neurologiques spécifiquement ciblés, des recommandations nutritionnelles et/ou une thérapie manuelle. Pour en savoir plus sur ce à quoi vous attendre lors de la consultation de notre cabinet, veuillez consulter la page de la neurologie fonctionnelle à la Clinique Freud.

Comment fonctionnent différentes parties de votre système nerveux

Comprendre la fonction nous aide à comprendre les dysfonctionnements

Bien qu’il soit plus facile de se renseigner sur le système nerveux en décrivant ses différentes zones, il est important de se rappeler que chaque partie est intimement liée à chacune des autres dans une matrice merveilleusement élaborée. Un dysfonctionnement dans n’importe quelle région, ou dans ses connexions, peut se manifester par un large éventail de symptômes pouvant être évidents ou subtils.

Le premier travail du clinicien en neurologie fonctionnelle consiste à évaluer le système nerveux afin de voir la façon dont divers circuits faibles peuvent causer vos symptômes. L’étape suivante consiste à utiliser ces informations pour cibler les parties défectueuses et les améliorer.

Récepteurs

Le système nerveux fonctionne en recevant des informations de votre environnement (à travers vos sens) et de l’intérieur de votre corps à travers une variété de récepteurs. Il existe des récepteurs pour la lumière, le toucher, la température, les vibrations, la tension musculaire, la position des articulations, etc. Une grande partie d’un examen neurologique sert à évaluer les récepteurs de votre corps et la manière dont ils transmettent leurs informations à votre système nerveux central (moelle épinière et cerveau) . Les récepteurs sont également la porte d’entrée thérapeutique de votre système nerveux pour créer une amélioration dans un circuit particulièrement faible. Par exemple, nous pouvons stimuler les récepteurs vestibulaires de votre oreille interne grâce à des exercices d’équilibre pour aider à réduire les étourdissements.

Muscles

Vos muscles sont l’outil de votre système nerveux qui affecte votre physiologie et le monde qui vous entoure. De la contraction de vos pupilles pour protéger vos yeux de l’excès de lumière à la contraction des muscles du dos pour maintenir une posture stable, vos muscles jouent un rôle majeur dans la façon dont certains types de mouvements prescrits peuvent réhabiliter une partie faible de votre système nerveux.

Nerfs

Les nerfs sont les “rues” qui transmettent des informations des récepteurs à votre système nerveux central et de votre système nerveux central à vos muscles. Les nerfs peuvent être comprimés, étirés ou mal fonctionner dans leur capacité à envoyer des informations. Les problèmes nerveux peuvent provoquer des sensations étranges (telles que des engourdissements, des picotements, des brûlures, des tirs, etc.) et des problèmes musculaires (telles que faiblesse, atrophie, contractions, etc.). Ces symptômes surviennent le plus souvent dans les mains et les pieds.

Moelle épinière

La moelle épinière est la principale “autoroute” de communication à l’intérieur de la colonne vertébrale, reliant les nerfs et le cerveau. Les blessures peuvent mettre la vie en danger et peuvent entraîner une perte complète de sensation dans de grandes zones du corps ainsi qu’une faiblesse musculaire grave ou une paralysie. Votre moelle épinière abrite également de nombreux circuits réflexes (qui vous protègent lorsque vous touchez un poêle chaud, par exemple) qui sont souvent testés lors d’un examen (comme lorsque votre genou se secoue après que son tendon soit tapé avec un marteau réflexe).

Tronc cérébral

Le prolongement de votre moelle épinière qui se trouve à l’intérieur de votre crâne ressemble à la tige ou au tronc de votre cerveau. C’est ici que les nerfs crâniens transmettent des informations entre votre cerveau et votre visage, votre tête et la plupart de vos organes. Un dysfonctionnement des circuits du tronc cérébral peut entraîner des problèmes oculaires, respiratoires, digestifs et même de votre conscience. C’est une zone commune touchée par les traumatismes crâniens (commotions cérébrales).

Système limbique

Les circuits limbiques sont largement considérés comme le lieu où sont logées nos émotions. Il est intimement lié à nos souvenirs, notre motivation et notre souffrance. En effet, c’est votre système limbique qui peut vous rendre déprimé ou frustré face aux limitations ou aux douleurs liées à votre problème neurologique.

Cervelet

Surnommé “petit cerveau”, le cervelet fonctionne comme un chef d’orchestre, coordonnant les performances d’autres zones cérébrales. Le dysfonctionnement cérébelleux ressemble à la façon dont on pourrait fonctionner sous l’influence de l’alcool. En tant que tels, les circuits du cervelet faibles peuvent provoquer des tremblements, des problèmes de marche, des difficultés d’élocution, d’émotions, d’apprentissage et de réflexion.

Noyaux gris centraux

Les deux circuits primaires au sein des noyaux gris centraux agissent essentiellement comme des feux de circulation, un feu rouge qui agit pour “arrêter” et un feu vert qui agit pour “démarrer”. Les problèmes qui surviennent dans le “circuit d’arrêt” peuvent être liés à des mouvements et comportements excessifs, tels que des dystonies, des tics, une hyperactivité, une impulsivité, etc. À l’inverse, les problèmes qui surviennent dans le « circuit de démarrage » peuvent se manifester par des mouvements lents, une rigidité musculaire et des affections telle que la maladie de Parkinson.

Cortex cérébral

Le cortex cérébral est le chef de direction du système nerveux, il capte les informations des récepteurs corporels, les analyse et décide de comment y répondre. Bien qu’un problème dans cette zone puisse être très grave (comme un accident vasculaire cérébral), nous partageons tous diverses capacités et faiblesses corticales telles que la vision, l’apprentissage, la mémoire, la prise de décision, l’attention, la conscience spatiale, la créativité, le jugement et le langage.

Liste des troubles neurologiques que nous voyons

Puisque la base de nos traitements est basée sur l’amélioration du fonctionnement de votre système nerveux, une grande variété de conditions peuvent être aidées par notre approche. Voici une liste de certains des problèmes pour lesquels les gens nous consultent:

Commotion cérébrale, traumatisme crânien (TCC), syndrome post-commotion cérébrale :.
Troubles du mouvement :

Dystonie, torticolis, blépharospasme, tremblements, myoclonie, tics, chorée, syndrome des jambes sans repos, syndrome de l’homme raide, trouble neurologique fonctionnel, etc.

Problèmes d’oreille et d’équilibre :

Vertiges, étourdissements, mal des transports, maladie de Menière, ataxie, vertige positionnel paroxystique bénin (VPPB), « Persistent Postural-Perceptual Dizziness » (PPPD), peur de tomber, acouphènes, etc.

Problèmes de neurodéveloppement :

Autisme, trouble déficitaire de l’attention (TDA / TDAH), Asperger, Tourette, trouble obsessionnel compulsif (TOC), trouble envahissant du développement (TED), troubles du traitement, dyspraxie, trouble d’apprentissage, retard global du développement, etc.

Maux de tête et syndromes douloureux :

Migraine, céphalée en grappe, céphalée de tension, douleur chronique, syndrome douloureux régional complexe (SDRC), dystrophie sympathique réflexe (RSD), etc.

Troubles des nerfs, des racines nerveuses et des plexus :

Névralgie du trijumeau, paralysie de Bell, plexus brachial, hernie discale, sténose canalaire, claudication intermittente, syndrome du canal carpien, sciatique, meralgia paresthésique, syndrome du défilé thoracique (TOS), etc.

Maladies démyélinisantes :

Sclérose en plaques (SEP), myélite transverse, etc.

Maladies neurodégénératives :

Parkinson, Alzheimer, démence, paralysie supranucléaire progressive (PSP), sclérose latérale amyotrophique (SLA), etc.

Affections cérébrovasculaires :

Accident vasculaire cérébral, accident ischémique transitoire (AIT), etc.

Conditions non diagnostiquées :

On voit aussi de nombreuses personnes qui, malgré avoir consulté d’autres médecins et avoir subi plusieurs tests, n’ont pas reçu une explication satisfaisante à la cause de leur problème.

Pour des exemples de notre approche en neurologie fonctionnelle ayant aidé des personnes à l’intérieur et à l’extérieur de Montréal souffrant de diverses affections neurologiques, veuillez lire certains de nos témoignages de patients.

Comment nous joindre pour une consultation en neurologie fonctionnelle

Si vous souhaitez prendre un rendez-vous en neurologie fonctionnelle, nous vous recommandons de nous appeler (514-483-3444) afin que nous puissions vous expliquer en détail notre procédure.

Vous pouvez également nous envoyer par courriel une description de vos symptômes et des thérapies que vous avez déjà essayées. Nous vous répondrons avec nos recommandations.